Visitez le Château de Commarque


Visite du CHÂTEAU DE COMMARQUE

Dressé sur son éperon rocheux, le château de Commarque aux Eyzies-de-Tayac est l’une des plus belles forteresses médiévales du Périgord.
Les visites, libres ou guidées, vous mèneront à la découverte d’une coseigneurie à la structure architecturale complexe et de son histoire, d’habitats troglodytes et d’une grotte préhistorique sculptée.
De nombreux ateliers sont organisés pour les enfants : tir à l’arc, tracé pariétal, sculpture sur pierre, calligraphie médiévale, ou encore géométrie médiévale.
Votre visite sera ponctuée par la découverte de jeux d’antan en bois. Un grand jeu de piste vous est aussi proposé, pour explorer le site de manière ludique en famille.

Arpentez la célèbre forteresse médiévale en Dordogne

Forteresse médiévale incontournable de la région, le château de Commarque prête sa silhouette à de nombreuses cartes postales.
La richesse du site est multiple : si l’architecture de défense de la forteresse ne cesse d’intéresser les médiévistes, sa grotte ornée est aussi toujours un haut lieu de la recherche en paléontologie.
La continuité entre l’occupation préhistorique et historique des lieux est ici palpable.
Dans son écrin de verdure, le château de Commarque est un site hors du temps, qui vous réserve bien des surprises à seulement 25 km de votre camping Le Temps de vivre.
Situé à proximité du camping Dordogne, visitez ce site classé qui vaut par sa situation sur un éperon rocheux.

L’Histoire du Château de Commarque

Château de Commarque a commencé comme une simple tour en bois dans la belle région de la Dordogne du sud-ouest de la France, au XIIe siècle. L’abbé de Sarlat a choisi le site, à l’intersection de deux artères importantes. Un donjon en pierre a remplacé la structure en bois d’origine et le château s’est agrandi en un complexe plus grand, un point de protection autour duquel un petit village s’est formé. Au milieu du XIVe siècle, le château a été pris par la puissante famille Beynacs, puis occupé par les forces militaires pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453) et les guerres de religion françaises (1562-1598). L’importance du château s’est progressivement estompée et le complexe autrefois vital a été abandonné au début du XVIIe siècle. Depuis 1943, cependant, le site est un monument historique, une désignation accordée par le ministère français de la Culture.
Le Château de Commarque, est situé en hauteur, après le parking, on descend à pied un long chemin de terre accidenté, le panneau indique 600 mètres. Dans la clairière de la vallée de la Beune, la ruine de la tour fortifiée s’élève haut dans le ciel autour des ruines du village. Oui, avec endurance, on peut monter jusqu’au sommet de la forteresse pour une vue panoramique sur la campagne.
En 1972, le comte de Commarque achète les ruines, berceau historique de sa famille depuis six générations. En 2001, à la suite de recherches archéologiques et de travaux de restauration qui se poursuivent aujourd’hui, le château a été ouvert au public par le dernier membre de la famille, Hubert de Commarque. Le donjon a été érigé en 1380. Des ruines d’un village fortifié, comprenant une tour de chevalier, une chapelle et des maisons couvertes de végétation depuis plus de 350 ans, ont également été découvertes.
Une source naturelle a amené l’homme préhistorique de l’ère magdalénienne dans cette vallée où ils ont sculpté des animaux et créé plus de 150 images dans une grotte sous le château. Bien que la grotte ne puisse pas être visitée, une vidéo informative projetée dans le donjon décrit et dépeint les anciens artefacts. Une paroi rocheuse près du château conserve les habitations troglodytes de l’époque plus récente.
Hubert de Commarque, avec l’aide de Monuments Historiques, a ouvert le site, à moitié en ruine, pour offrir aux visiteurs la chance d’explorer ce lieu privilégié caché dans une vallée isolée, loin de tout signe du monde moderne. Ouvert chaque année du début avril à la fin des vacances scolaires de Toussaint.
La région a encore une beauté intacte, faisant de Commarque une destination touristique unique. Marqueur négligé mais intact de siècles d’histoire française, le château a dû être conservé. Dans la région se trouvent également des grottes, dont les murs sont recouverts d’art préhistorique; une chapelle carolingienne; l’éminent donjon médiéval; et de nombreuses structures de support. Au début des années 90, un plan d’étude de conservation complet a été créé et pour les terrains et les bâtiments. Une équipe a effectué une analyse historique du site, identifiant six phases de construction distinctes sur 500 ans, avec des études détaillées des caractéristiques architecturales et archéologiques. Alors que le complexe du château était, pour la plupart, structurellement stable lorsque la fondation a commencé ses travaux, certaines zones ont nécessité une intervention. Celles-ci ont été identifiées et traitées.

Les efforts de la fondation au Château de Commarque ont aidé à maintenir l’intégrité structurelle et architecturale du site et les phases de construction du complexe, et ont présenté une représentation équilibrée de la longue histoire de la colonie.

Les commentaires sont fermés.